Enquête sur la classe de seconde

Message de l'UdPPC :

Classe de seconde : participez à l'état des lieux après 6 années.

répondez à l'enquête de l'UdPPC

Cette enquête vise à établir, à partir de l'expérience des professeurs, un état des lieux de l'enseignement de physique-chimie en classe de 2nde après six années de mise en œuvre du programme actuel (réforme du lycée en 2010).


Lettre ouverte de l'UdPPC à l'Inspection générale concernant l'épreuve de physique-chimie au bac S (Métropole) et sa correction

Les enseignants de physique-chimie chargés de la correction de l’épreuve du baccalauréat S sont vent-debout contre la nature des exercices retenus pour évaluer plus de 170.000 candidats et la façon dont le Ministère a géré, pour la seconde année consécutive, les moyennes catastrophiques attribuées aux premières copies corrigées.

À travers leurs très nombreux messages, ils ont fait part aux Présidents académiques et au Bureau national de l'UdPPC de leur sentiment de colère. Colère contre une hiérarchie dans le déni, incapable, malgré des avertissements répétés remontant de la base depuis la mise en place du nouveau programme en série scientifique, d’estimer et de comprendre le fossé abyssal qui s’est creusé entre les attentes du programme et le niveau moyen des élèves sortant de terminale S.

Le fiasco magistral de l’épreuve du bac S de physique-chimie 2015 en métropole (deux tiers des questions de l’épreuve spécifique ont vu leur barème modifié deux jours après la remise des copies aux correcteurs !) est venu nous en fournir la triste démonstration. Certes, au prix de ce pathétique artifice pour remonter les notes, les résultats de l’épreuve seront, cette année encore, aussi satisfaisants que d’habitude et le ministère aura beau jeu de s’en gargariser devant les médias. Mais pas plus que l'Inspection générale, les professeurs n’en seront dupes.

L’instant de vérité est arrivé. Il n’est pas agréable. Après trois années de mise en œuvre de ce programme, rejeter la faute sur des enseignants qui l’auraient mal compris ne tient plus. Nous assumons notre responsabilité en adressant à l'Inspection générale une lettre de protestation et nous attendons de sa part une réponse rapide, actant sa volonté de sortir par le haut d'une crise plus profonde dont l'épreuve du baccalauréat en question n'est que le révélateur.

 

Lettre à lire sur le site national.

 

Réponse du Doyen du groupe physique - chimie de l’Inspection générale sur le site national.

 

Revue de presse sur le site de la section bretonne.


 

Enquête sur la filière STL.

L'UdPPC réalise une anquête sur la filière STL à destination de tous les collègues enseignants dans cette filière.

Lire la suite : Enquête sur la filière STL.

Alerte concernant l’enseignement des sciences physiques suite à la réforme du lycée

En ce début d'année 2015, l'UPS, la SFP et l'UdPPC s'adressent à la ministre pour lui adresser leur constat alarmant et partagé sur l'enseignement des sciences physiques dans les premières année de l'enseignement supérieur depuis la mise en place de la réforme du lycée.

Informations sur l'UdPPC

Retrouver dans cette rubrique, toutes les informations concernant l'UdPPC.
Accès au site national : http://www.udppc.asso.fr/national/